Bienvenue chez les Pommes de Terre
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 supprimez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neima::
Ami la Pyromane
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 21
Localisation : Saint Denis

MessageSujet: supprimez    Lun 21 Avr - 23:27

..

__________
J'ai dit tout haut ce que les gens pensaient tout bas  


Dernière édition par Neima:: le Mer 4 Fév - 4:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neima::
Ami la Pyromane
avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 21
Localisation : Saint Denis

MessageSujet: Re: supprimez    Mer 23 Avr - 12:29






Les Chroniques de Naïya
PARTIE I

Première partie :

Mon arrivée en France ..



Il est 06h et demis du matin , les Coq chantent, je suis allongée sur mon matelas sur la terrasse et je profite une derniere fois du soleil de Tunisie parce qu’aujourd’hui c’est mon grand départ pour la France ! Bien sur et comme d’habitude je ne profite pas bien longtemps du soleil parce que ma grand-mère, « Omi fatma » âgée de plus de quatre vingt ans arrive en criant !

- NAÏYA !! LEVE TOI LE TAXI VA ARRIVER TU DOIT ALLER A DJERBA ! AAAH YA RABI LEVE TES GROSSE FESSE D’ICI ; me dit elle avec toujours autant de douceur

Je ne répond pas, je me lève sans dire un mot, je prend mon matela et mon drap et je part le ranger dans la piece à matelas

07h , je vais prendre de l’eau dans le puits pour prendre ma douche, ma petite cousine arrive en courant, elle s’apelle Manel c’est un petit diable qui refuse toujours de fermer sa bouche quitte à se prendre des coups

« Naïya tu part à quelle heure ? »
« Je prend le taxi à 10h mais Omi Fatma est stressée elle veut pas que je rate l’avions donc je vais partir à 08h , tu m’accompagne ? »
« Je sait pas je vais demander à Najah »

Najah, c’est ma tante, une femme très forte et courageuse, elle voulais être infirmière mais son père lui à interdit de faire des études sous prétexte que les femmes n’avaient pas le droit de travailler et qu’elle devais seulement se marier et s’occuper de son foyer. Elle à même tentée de se suicider parce qu’elle ne voulais pas dépendre de quelqu’un d’autre mais chut c’est un secret !

Une fois mes deux seau remplis d’eau je travers difficilement le terrain en essayant de ne pas faire tomber d’eau jusqu’à la sale de bain, je ferme la porte à clés pour plus d’intimité et je prend ma « douche » si on peut appeler sa comme ça ! bien sur, comme tout les jours quand je prend ma douche, quelqu’un tape à la porte de la sale de bain en criant
« Naïya ouvre viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite »
« Ta gueule je prend ma douche là ! »
« Ouvre stp stp stp »

Je part ouvrir là porte à ma petite cousine, elle me dit qu’elle doit prendre sa douche elle aussi (elle se crois toujours dans un hammam celle là a vouloir prendre sa douche en même temps que les autres) je lui dit que j’ai pas assé d’eau, on s’es disputée quelques minutes et elle m’a dit qu’elle ne se mouillerais pas les cheveux donc j’ai accepter .


Une fois prête, le taxi est arrivé, j’ai descendu mes 3 valises avec ma petite cousine, j’ai fait la bise à toutes ma famille, beaucoup on versé quelques larmes puis je suis monté dans le taxi avec ma petite cousine. C’était mon oncle éloigné (dans ma ville en Tunisie tout le monde est l’oncle éloigné de tout le monde) dans le taxi, j’avais donc le voyage en taxi jusqu’à Djerba gratuit sachant que c’était 1h de route. Quand le taxi à démarrer ma grand-mère à jeter un seau d’eau sur le taxi, c’est une tradition chez nous pour nous souhaiter un bon voyage !
Après une heure de route j’était enfin arrivée à l’aéroport, à cette époque la Tunisie était en « guerre » en même temps que la Libye, il y avais plein de militaires à l’entré de l’aéroport qui guidais plein de personne et à l’intérieur on aurais dit un refuge, au moins 1 000 libyens, chinois (OUI CHINOIS ! c’était la première fois que j’en voyais en vrais), égyptiens, etc étaient assis par terre, il y avais des femmes qui donnaient des très grand plats de couscous, on aurais dit qu’il campaient. Dans ma tête je me suis dit « C’est beau la solidarité .. » oui j’était très émue de voir ça c’était la première fois que je voyais une telle chose dans mon pays, des hommes qui pleuraient parce qu’ils avaient tout perdu, une femme pleurais parce que son fils à été tué par les policier… Parce que oui, les policier en Tunisie sont autoriser à faire de la torture (de la vraie), mon père en avais subis en garde à vue quand il était jeune.
Ma petite cousine essayait de parler avec les gens le temps que j’enregistre les bagages.

Une fois mes bagages enregistré, je suis allée à la cafétéria de l’aéroport, il me restais pas moins de cents dinars, c’était peut être la dernière fois que j’allais voir ma petite cousine donc j’ai décidée de lui faire plaisir surtout qu’elle n’a pas beaucoup de cadeau. Je lui ai donc fait mangé un sandwich au thon avec une boisson parce qu’avec surprise il n’y avais presque plus rien à manger à la cafet’ .. On à fait le tour des boutique je lui ai acheté ce qui pouvais lui faire plaisir, j’était émue de la voir si souriante avec moi puis les coup de 10h30 on sonné c’était l’heure de passer la doine etc. Je lui est fait un gros câlin et je lui est passé le reste de dinars qui me restait et j’ai commencer à passer la Doine.

Au moment du contrôle de passeport, l’homme me dévisageai en voyant mon nom de famille et il commençait à me poser un tat de question futile du genre « T’es là fille à qui ? » « T’es d’où à Zarzis » etc. J’ai préféré ne pas répondre c’était pas l’heure de m’embrouiller avec les Doinier là bas si tu dit un mot de travers surtout si t’es une fille, direct le commissariat, billet annulé, etc. J’ai donc passé la doine en restant muette comme une tombe !

J’ai attendus pendant des heures et des heures parce que l’avions était en retard puis j’ai ENFIN embarquée, arrivée à ma place dans l’avions il y avais une femme âgée, et une petite fille, moi j’était du côté de la vitre j’ai regardé l’avions d’à coté qui était IMMENSE, c’était pour transporter les Libyen je ne sait ou m’a dit la dame qui était à côté de moi, j’ai discuté avec elle tout le long du trajet.


Une fois arrivée à Paris j’avais la boule au ventre je ne savais pas qui allais venir me chercher, je savais que mon frère habitais à Sevran et ma tante dans le 14ème arrondissement de Paris mais qui allais venir me chercher ? Et bien à ma grande surprise après avoir passé la doine et récupéré mes 3 valises, personne n’était venus me chercher, j’ai attendus très longtemps pourtant mais rien, personne n’est venu. Au bout d’un moment un jeune homme est venu me parler

« Excuse moi, tu attend quelqu’un ? »
« Moi … ? Oui mais je crois qu’ils ont oublié que j’arrivais aujourd’hui »
« Ah dur … Moi aussi j’attend quelqu’un mais elle ne peut pas venir pour l’instant tu veux bien qu’on discute ? »
« Heu … Oui bien sur pas de soucis ! »
« Tu t’appelle comment ? Moi c’est Sami »
« Je m’apelle Naïya, j’arrive de Tunisie et toi ? »
« Moi d’Algerie, j’était en vacances »
« Ah d’accord … Heu désolé Sami mais il se fait tard je crois que je vais rentrer en métro »
« Tu me laisse pas ton numéro ? »
« J’ai pas encore de puce désolé »

Il à écris son numéro sur un papier et me l’a passé, pour ne pas paraitre impolie j’ai garder le papier puis je suis partie avec mes 3 valises, j’avais beaucoup de mal à prendre le métro comme ça et je ne savais pas du tout où aller, par chance, mon téléphone sonna (j’avais ma puce de Tunisie) c’était ma tante

« Allo Naïya ? T’es ou ? »
« Je suis dans le métro je vais arriver désolé je pensait que quelqu’un allais venir alors j’ai attendus … »
« Ah d’accord si c’est sa c’est pas grave, écoute Naïya je peut pas te prendre à la maison tu ira donc chez ton frère pour commencer il est chez lui la je t’envoie l’adresse par message et comment t’y rentre, fait attention à toi et ne parle pas au gens dans la rue ils sont bizarre pas comme à Zarzis »
« D’accord j’attend ton message et je ne pourrais pas te répondre parce que c’est la puce Tunisiana j’ai plus d’unité je t’appelle quand je suis chez Mehdi ! »

Elle à raccroché sans me répondre, elle m’a dit de me rendre à la Gare d’Austerlitz prendre le RER C jusqu’à JUVISY et prendre le RER D jusqu’à GRIGNY , une fois à la gare de GRIGNY je devrais prendre de 402 et descendre 2 arrêts plus tard au « Damier » .

Une fois arrivée mon frère m’attendais, l’endroit ou il habitais était pas du tout comme chez nous à Zarzis, là c’é tait plein plein plein de bâtiments, sa avais l’air très grand, il y avais plein de garçon qui parlais à Mehdi, en lui demandant qui j’était. Une fois arrivée chez lui j’était très contente, il m’installa dans une petite chambre avec un lit ! un vrais lit pas un matela tout fin, c’était super confortable ! En Tunisie c’était que mon grand père qui avais le droit à un lit et encore c’était pas du tout le même genre de lit, celui de mon grand père c’était plutôt un gros tat de matelas.

Une fois instalé j’ai discuté avec lui parce que sa faisait 8 ans qu’on ne s’était pas vus et je suis allée dormir


FIN DE LA PREMIERE PARTIE .

© Écris par Ami © FICHE DE HOLLOW BASTION SUR BAZZART





__________
J'ai dit tout haut ce que les gens pensaient tout bas  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose
Patate Rose - 13th Doctor
avatar

Messages : 1782
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 17
Localisation : A Kalos, avec Narcisse *q*

MessageSujet: Re: supprimez    Mer 23 Avr - 19:09

C'est bien Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cacahueteparty.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: supprimez    

Revenir en haut Aller en bas
 
supprimez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A supprimer svp]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Dreams :: My Universe :: Espace Créations-
Sauter vers: